Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2013 6 23 /02 /février /2013 09:03

Voici une question qui m'est régulièrement posée par mes patients ou mes élèves.

 

La réponse est oui! Mais attention ce n'est pas le stress aigu qui entraine une prise de poids mais bien le stress chronique ou stress mal géré.

 

En effet le stress chronique perturbe notre fonctionnement hormonal. Petite explication scientifique:

 

Lorsque qu'un stress chronique s'installe, les glandes surrénales libèrent de grandes quantités de cortisol (hormone du stress).

 

De petites quantités de cortisol sont bénéfiques mais lorsque sa sécrétion se prolonge, l'hormone du stress peut alors avoir des effets néfastes sur nos métabolismes.

 

Cette hormone agit à différents niveaux:

 

Augmentation de l'envie de "calories"

 

D'abord, il envoie de puissants signaux au cerveau qui augmentent nos fringales pour des aliments qui nous font plaisir ou des aliments « réconfort », comme les biscuits, les glaces, le fromage...

L'impact du cortisol sur la prise alimentaire passe en partie par le neuropeptide Y, synthétisé au niveau de l'hypothalamus et puissant stimulant de la prise alimentaire. Ce neuropeptide Y agit également sur la production d'insuline et le stockage des graisses de réserve.

 

Augmentation du stockage de gras

 

Ensuite, le cortisol agit comme un signal pour nos cellules graisseuses : il leur demande de conserver plus de graisses et d'en libérer aussi peu que possible. Ces graisses sont majoritairement stockées au niveau abdominal.

 

Dysfonctionnement de la sérotonine

 

L'hormone du stress peut également interférer avec la sérotonine, un des messagers chimiques de l'humeur de notre cerveau, et conduire à une sensation de dépression et, encore une fois, à encore plus d'envies d'aliments de consolation. Précisons que la sérotonine contrôle également les sensations de faim. Lorsque la sérotonine ne fonctionne pas bien les envies irréspressibles de sucre sont fréquentes. (lire : le plein de sérotonine dans l'assiette )

 

Perturbation de l'hormone de croissance et de la thyroide

 

De plus, le cortisol interfère avec l'hormone de croissance(GH) avec pour résultats une perte musculaire et un gain de masse grasse. Précisons que l'hormone de croissance est majoritairement pendant le sommeil profond (avec un pic entre 2 et 3h du matin), or le stress, bien souvent, entraine des troubles du sommeil ce qui vient perturber la synthèse de GH.

Enfin, une élévation continuelle de l'hormone du stress peut affaiblir le fonctionnement de la thyroïde et faire en sorte que notre métabolisme ralentisse. (lire : stress et hypothyroïdie )

 

Quelques pistes

 

- garder de bons rythmes alimentaires et prévoir des collations

- adopter des bons rythmes de vie(lire : Stress: A la recherche du temps choisi et du temps pour ralentir, observer et choisir )

- s'organiser (planifier/hiérarchiser les taches par ordre d'importance...)

- méditer

- pratiquer des exercices de cohérence cardiaque (lire : la cohérence cardiaque pour aider à mincir )

- s'écouter

- apprendre à déléguer

- s'organiser des "rituels" agréables (ex : pause thé à 10h)

 

Florian SAFFER - diététicien - comportementaliste 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Florian Saffer diététicien nutritionniste - dans la question au diététicien stress comportement alimentaire
commenter cet article

commentaires

how to stop snoring 15/05/2014 09:59

Nicely written! You have given such an interesting account. I actually wanted to know if there are any remedial measures for athletes. Mostly people suggest meditation and yoga to overcome nervousness. Of course, these conventional methods are effective. Thank you.

Liza 30/01/2014 21:22


Merci pour cet article trés intéressant.


Je me permettrai de rajouter que le stress se traduit souvent de cette façon :


 


 Troubles du sommeil

 Torticolis,

 Maux de têtes et de dos

 Sensibilités accrues aux infections

Hypertensions

Problèmes digestifs et ulcères d’estomac

Crises de colère et d’anxiété

 Troubles de la concentration

 Prise de poids sans raison

 Dépression



Comme vous le dites si bien, il est important de se ménager des moments de relaxation et surtout de manger équilibré.

Salles Forme Bordeaux 04/03/2013 11:20


Ces quelques conseils sont très intéressants... quand on rentre après une journée épuisante de travail, avant de foncer vers le placard à grignottage, prendre le temps de se poser et de ne rien
faire pour décompresser est une bonne solution...
Il faut écouter sa tête avant de remplir son estomac ;-) 

COLLARD 23/02/2013 15:58


a partir de quel taux de cortisol , le matin à 8 heures , doit on se surveiller ? Quel remede pour des nerveux sportifs , en dehors de la méditation ?

 

approche comportementale
60 avenue du médipôle
38300 Bourgoin-Jallieu
0474283998

Le DVD

Articles Récents

Le livre sur la matrice ACT

Livre sous la direction de Kevin Polk et Benjamin Schoendorff comprenant un chapitre dédié à l'utilisation de la thérapie ACT dans les troubles alimentaires rédigé par Florian Saffer.
Livre dédié aux professionnels