Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 13:50

Mieux que des longues explications, ce petit schéma explique à merveille l'effet yoyo consécutif aux régimes restrictifs

 

 

yoyo

 

Une perte de poids trop rapide occasionne généralement une perte de masse musculaire et une réduction du métabolisme de base qui favorisent la reprise du poids perdu et même davantage. Pour plusieurs personnes, les restrictions contribuent donc au gain de poids!
A ceci s'ajoute le fait que les régimes, dans beaucoup de cas, engendrent des altérations du comportement alimentaire : les frustrations et le stress engendrés favorisent la survenue de comportements compulsifs conduisant à surmanger.

 

Florian Saffer

 

#yoyo #poids #dangers des régimes #comportement alimentaire

Repost 0
Published by Florian Saffer diététicien nutritionniste - dans comportement alimentaire
commenter cet article
31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 15:06

 

clinique.JPG

 

Cette conférence se déroulera à la clinique St Vincent de Paul de Bourgoin-Jallieu (70 avenue du médipôle - 38300 Bourgoin-Jallieu). A moins de 40 minutes de Lyon et Chambéry et à 50 minutes de Grenoble.

Pour consulter le programme complet :

http://www.clinique-bourgoin.com/actualites/actualite.php?IDA=129&ARCH=0

 

Repost 0
Published by Florian Saffer diététicien nutritionniste
commenter cet article
7 août 2012 2 07 /08 /août /2012 16:30

 

sourire1.jpg

Avez-vous remarqué la tendance naturelle de notre cerveau à se focaliser sur les aspects négatifs de nos expériences ?

 

Notre tête met tout de suite en avant les sources de déplaisir et d’inconfort alors qu’elle identifie avec moins de facilité ce qui nous apporte du plaisir.

 

Prenons un exemple,

  • nous pestons lorsque le chauffe-eau est en panne est que nous devons prendre une douche froide alors que nous nous réjouissons que très rarement du fait de disposer d’eau chaude lorsque tout fonctionne

 

Cette focalisation sur le négatif s’observe également dans le changement d’habitudes alimentaires. Notre tête se focalise sur nos difficultés, nos sorties de route, nos échecs…et nous parle très peu de nos réussites et des conséquences positives induites par ces changements.

 

Cette focalisation sur le négatif n’a rien d’anormal, nous sommes génétiquement programmés pour fonctionner ainsi. En effet selon les théories de la psychologie évolutionniste, les émotions négatives nous avertissent de la présence d’un danger. En ayant conscience de nos peurs nous favorisons notre adaptation. Revenons à l’exemple du chauffe-eau en panne, l’agacement induit par les sensations désagréables causées par l’eau froide permet de mobiliser nos ressources afin de résoudre ce problème (en appelant un plombier par exemple).

 

Pour contrebalancer les effets délétères de cette centralisation sur les affects négatifs certains psychologues nous invitent à prendre conscience d’une manière accrue de nos petits plaisirs quotidiens (comme par exemple le plaisir de prendre une douche lorsque le chauffe-eau fonctionne…). Vous pouvez par exemple tenir un petit journal de vos petits plaisirs que vous pouvez remplir deux ou trois fois par jour.

 

L’exemple d’Annie

 

Ce matin : j’ai pris le temps d’apprécier mon café

A 10h : j’ai eu du plaisir à écouter un morceau à la radio

A 11h : j’ai apprécié le compliment d’une collègue sur ma nouvelle coiffure

 

Après une semaine d’observation, je vous invite à vous poser la question suivante : est-ce que cet exercice à changer quelque chose dans ma vie ?

 

Bon exercice et agréable journée

 

Florian SAFFER
Diététicien-nutritionniste
Comportementaliste DU

Formé à la thérapie d'acceptation et d'engagement
Formé à la psychologie positive

Repost 0
Published by Florian Saffer diététicien nutritionniste - dans estime de soi psychologie positive
commenter cet article
27 juillet 2012 5 27 /07 /juillet /2012 23:50

Stratégie n°1 pour gérer son alimentation et son poids :la frustration

 

Frustration : état d'insatisfaction provoqué par le sentiment de ne pas avoir réalisé un désir.

Synonyme : privation, lutte, combat contre la nourriture...

 

Efficacité à court terme : +++

Efficacité à long terme : ---

Effets secondaires : nervosité, perte de contrôle alimentaire, reprise de poids, estime de soi diminuée...

 

Stratégie n°2 : la modération

synonyme : sagesse, diminution

 

Modération : qualité consistant à limiter les excès, à garder une juste mesure.

 

Efficacité à court terme : +

Efficacité à long terme : +++

Effets secondaires : inconnus

 

Et vous quelle stratégie avez-vous envie de choisir?

Repost 0
Published by Florian Saffer diététicien nutritionniste - dans comportement alimentaire
commenter cet article
19 juillet 2012 4 19 /07 /juillet /2012 11:23

Mon conseil santé du jour:

 

arrêter l'aspartame, l'allégé, les produits contenant plus de 3 additifs, les aliments enrichis en vitamines, les trucs anti-cholestérol, les margarines, les yaourts à boire magiques...en gros mangez de vrais aliments.

 

 

Repost 0
Published by Florian Saffer diététicien nutritionniste - dans dietetique alimentation santé
commenter cet article
13 juillet 2012 5 13 /07 /juillet /2012 21:05

Bon nombre de régimes s’accompagnent d’une liste d’aliments interdits. Pourtant, des études ont démontré que le fait de se priver complètement ou de façon exagérée d’un aliment augmentait notre envie de consommer cet aliment et nous amenait à en consommer des quantités plus importantes. De plus cette consommation est souvent associée à un sentiment de culpabilité. En gros se mettre des interdits catégoriques mènes à manger plus et contribue à instaurer un rapport conflictuel avec la nourriture.
Mieux vaut donc se permettre des biscuits à l’occasion que de se retrouver avec des rages incontrôlables qui nous amèneront à vider le sac !

Retrouvez des exercices pour retrouver un rapport sain avec la nourriture dans le DVD : les kilos émotionnels
http://www.alimentation-emotionnelle.fr/

Repost 0
Published by Florian Saffer diététicien nutritionniste - dans comportement alimentaire manger en paix
commenter cet article
9 juillet 2012 1 09 /07 /juillet /2012 12:58

Voici une question qui m'est régulièrement posée au cabinet.

 

Partageant ma vie avec une normande je vais vous donner une réponse de normand : la cuisson au barbecue n'est ni dangereuse mais n'est pas sans risque.

 

 En effet, la cuisson d’aliments à de hautes températures, en particulier en contact direct avec la flamme, conduit à la formation en surface de composés chimiques dont certains comme les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) et notamment le benzo(a)pyrène (B(a)P) ont des propriétés fortement cancérigènes.

Toutefois quelques astuces simples permettent de réduire la formation de ces molécules.
 

 

Voici mes conseils:

 

· Penser à régler la hauteur de cuisson

Afin d’éviter la formation massive d’HAP et de dérivés pyrolytiques des acides aminés,les aliments doivent être cuits à la chaleur des braises et non pas au contact direct des flammes (qui atteignent des températures d’environ 500°C). Il est conseillé de ne pas dépasser une température de cuisson de l’ordre de 220°C, ce qui dans le cas du barbecue revient en général à placer la grille à au moins 10 cm des braises dans le cas d’un barbecue à cuisson horizontale.

 

· L'utilisation de barbecue à cuisson verticale perrmet de réduire fortement la formation de HAP
http://i.ebayimg.com/03/!BnCyD3wBWk~$(KGrHqQOKi4Etk1C2zfCBLh64NKjqQ~~_1.JPG

 

 · Eviter la chute de graisse dans les flammes. Plus la viande est maigre plus le risque de formation d’HAP est faible. Mais si les pratiques de cuissons sont mal maîtrisées, le risque augmente. En effet, la chute de gouttes de graisses provenant de la viande sur les braises peut provoquer des flammes et des fumées qui au contact de la pièce de viande contribuent à former des HAP. Il est donc recommandé de recouvrir le foyer d’un léger tapis de cendre, ou de retirer le gras apparent des viandes.

Dans cette logique penser à varier vos viandes. Les saucisses et les merguez relarguent beaucoup de graisses et génèrent donc énormement de HAP toxiques.

· Eviter de faire bruler ses viandes. La consommation de viande brulée accroit significativement le risque de cancer du pancréas. Si vos viandes présentent des parties brulées, prenez le temps de retirer ces parties.

 

Bon été et bons barbecues à toutes et à tous

 


 


Repost 0
Published by Florian Saffer diététicien nutritionniste - dans dietetique
commenter cet article
2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 15:10

 


 

 

Repost 0
Published by Florian Saffer diététicien nutritionniste - dans comportement alimentaire stress
commenter cet article
24 juin 2012 7 24 /06 /juin /2012 20:11

Et vous n'avez vous pas parfois l'impression que la nourriture domine votre vie?

 

Bon visionnage

 

 


 
Repost 0
Published by Florian Saffer diététicien nutritionniste - dans comportement alimentaire
commenter cet article
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 12:16

 

Connaissez-vous l'effet cocotte-minute ?

Vous savez cette impression de tension, de nervosité intériorisée, ce malaise qui rend certain irritable, qui pousse d’autre à s’isoler, qui nous pousse souvent à manger pour nous apaiser.

 

L’effet cocotte-minute est en fait l’accumulation de petites contrariétés : stress lié au travail, engueulade avec son conjoint, inquiétude liée à un évènement à venir…

 

Gardons à l’esprit qu’éprouver des émotions négatives comme l’anxiété, la tristesse ou encore le stress est normal et même utile : ces émotions nous permettent de nous adapter à notre environnement.

Par exemple, le fait d’éprouver un peu de stress dans son travail permet de mobiliser un maximum d’énergie pour mener à bien cette activité.

 

Pour pouvoir réagir de manière adaptée à nos émotions faut-il encore les percevoir et les identifier.

 

Observons un peu le cas de Patrick 43 ans, cadre, divorcé.

 

« moi je suis toujours à 200%, du matin ou je me lève au soir ou je rentre je n’arrête pas, je suis ce que l’on appelle un « speed ». Je m’autorise quand même quelques pauses avec les collègues autour de la machine à café mais pour tout dire je ne déconnecte jamais. J’ai même l’impression que ça me désert dans mon travail comme si cette énergie était en partie gaspillée (…) Le problème, quand je me retrouve seul à la maison j’ai l’impression d’avoir accumulé trop de tensions, sans pouvoir pour autant arriver à mettre un mot sur ces émotions ; la seule façon de me calmer, me goinfrer, bouffer jusqu’à avoir le ventre bien rempli »

 

 

 

Le cas de Patrick est un bel exemple d’effet cocotte-minute. Patrick ne s’accorde finalement aucun moment pour « digérer » ses émotions ; ils les accumulent sans même sans rendre compte et quand la cocotte est trop sous pression c’est l’explosion.

Mon conseil pour éviter l’effet cocotte-minute : prenez 3 à 5 minutes des pauses toute les 2 heures ou après un évènement chargé émotionnellement (engueulade avec un collaborateur, contrariétés…) pour « digérer » toutes ces émotions. 

 

Voici un exercice de mindfulness (ou pleine conscience en français) simple, permettant de prendre conscience des émotions qui peuvent nous traverser :

 

  • installez vous confortablement,
  • fermez les yeux,
  • concentrez votre attention sur votre respiration, sans essayer de la modifier,
  • observer cette respiration : l’air rentre frais par votre nez ou votre bouche et ressort chaud et humide
  • ne portez pas de jugement, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise respiration,
  • concentrez votre attention sur cette respiration pendant 2 bonnes minutes
  • mettez maintenant en contact le pouce et l’index de votre main droite
  • prenez conscience de ce contact
  • faites bouger votre pouce sur votre index
  • considérer que vous prenez un vrai moment pour vous, une pause salutaire, méritée
  • revenez à votre respiration

 

 

Pendant cet exercice il est fort probable que votre esprit soit traverser de nombreuses pensées, de souvenirs, d’émotions agréables ou désagréables. Laissez ces pensées et émotions vous traverser sans essayer de retenir les pensées agréables et de fuir les mauvaises pensées.

 

Faites le test pendant une semaine ; à coup sur vous ferrez votre niveau de tension diminuée et vos compulsions alimentaires diminuer, vous arriverez à trouver davantage de réconfort dans l’alimentation ; ce qui au final vous ferra manger moins (2 carrés de chocolat suffiront à vous faire du bien !) .

 

 

Retrouvez ces exercices dans le DVD : les kilos émotionnels
http://www.alimentation-emotionnelle.fr/

Repost 0
Published by Florian Saffer - diététicien diététicien Bour - dans comportement alimentaire mindfulness pleine conscience stress
commenter cet article

 

approche comportementale
60 avenue du médipôle
38300 Bourgoin-Jallieu
0474283998

Le DVD

Articles Récents

Le livre sur la matrice ACT

Livre sous la direction de Kevin Polk et Benjamin Schoendorff comprenant un chapitre dédié à l'utilisation de la thérapie ACT dans les troubles alimentaires rédigé par Florian Saffer.
Livre dédié aux professionnels