Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2009 3 18 /11 /novembre /2009 11:10
Quand on parle des «gros» autour d'elle, Nathalie* ne peut pas s'empêcher de tiquer, lassée qu'on traite les obèses comme s'ils étaient coupables de leur handicap et qu'on dise d'eux qu'ils "coûtent trop cher".

Hier, la jeune femme nous a reçus chez elle. Aide-soignante, elle pèse 84 kilos pour 1 mètre 50. Elle nous accueille pourtant vêtue d'une tenue de sport moulante. «Je fais beaucoup de tennis et de marche à pied et je suis en parfaite santé!» explique-t-elle, presque par bravade. Nathalie, 27 ans, ne nie pas qu'elle est obèse, mais déteste les clichés autour des «gros»: «On me voit comme une irresponsable, comme une nulle, presque comme une criminelle! Tous les jours, j'ai droit à des remarques venant de gens que je connais à peine, et qui me blessent.»

Pas droit au bonheur
Ces remarques, elle doit les supporter depuis l'âge de 5 ans. «J'étais déjà en surpoids, à l'époque. Je pense que c'était lié à une situation familiale pénible. Mes parents s'engueulaient et moi, je me réfugiais dans la nourriture. A l'école, on a commencé à me traiter de grosse vache. Et plus j'avais l'impression qu'on me détestait, plus je mangeais. Pourtant, je savais bien que ce que je faisais n'était pas bien.» A l'adolescence, rien ne change: «Comme les autres filles, j'avais envie de plaire aux garçons. Mais je voyais qu'ils ne voulaient pas de moi. Cela renforçait mon mal-être et je mangeais toujours plus.» Désemparés, ses parents l'emmènent chez un médecin qui impose à la jeune fille un régime draconien. «C'était violent. J'ai perdu 15 kilos en un an, car on m'avait forcée à m'affamer. J'ai tout repris ensuite, parce que je me sentais toujours aussi mal et que l'on ne m'avait pas appris à manger correctement.» A l'époque, Nathalie ne s'aime pas et se met dans la tête qu'elle n'a pas droit au bonheur: «Mes parents me disaient que si je ne maigrissais pas, je ne trouverais pas de mari.»

Le bonheur, pourtant, lui tombe dessus à l'âge de 20 ans. «J'ai trouvé l'homme de ma vie, qui est aujourd'hui mon mari. Il est mince, mais il m'a acceptée comme j'étais. Pour la première fois, je me suis sentie aimée, sereine. J'ai eu mes premières relations sexuelles. Je me suis mise au sport et à manger mieux. Depuis, j'ai complètement cessé de grossir. Pourtant, je continue de m'autoriser les tartiflettes et les McDo, de temps en temps.» Elle ajoute, fièrement, qu'elle a perdu 4 kilos rien qu'au cours des deux derniers mois.

Mais les humiliations n'ont pas cessé, et elles sont toujours aussi dures à avaler. «Un jour, je mangeais un sandwich dans la rue. Une dame s'est approchée et m'a dit: «Vous n'avez pas honte? Vous êtes assez grosse comme ça.» Je me sentais tellement mal que j'ai fait une crise en rentrant chez moi.» Même si elle se sent assez solide pour ne pas replonger complètement, Nathalie sait que son pire ennemi, c'est le mépris des autres. «C'est ça qui nous fait grossir! Ce n'est qu'en se sentant aimé et respecté que l'on peut arriver à moins manger. Alors, par pitié, si vous voyez une personne en surpoids manger une saucisse, laissez-la tranquille!»

Partager cet article

Repost 0
Published by Florian Saffer - diététicien diététicien Bour - dans estime de soi
commenter cet article

commentaires

stephanie 20/11/2009 16:22


Le témoignage sur le ''vécu'' de cette personne (adolescence douloureuse, régime, kilos repris...) semble crédible, presque même banal, c'est du déjà-vu ; en revanche, l'histoire de la vieille
dame qui s'approche pour lui demander si elle n'a pas honte de manger un sandwich dans la rue, ça semble tellement ''gros'' qu'on est en droit d'avoir un doute sur la véracité de l'histoire...


 

approche comportementale
60 avenue du médipôle
38300 Bourgoin-Jallieu
0474283998

Le DVD

Articles Récents

Le livre sur la matrice ACT

Livre sous la direction de Kevin Polk et Benjamin Schoendorff comprenant un chapitre dédié à l'utilisation de la thérapie ACT dans les troubles alimentaires rédigé par Florian Saffer.
Livre dédié aux professionnels