Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2012 6 22 /12 /décembre /2012 11:03
 

Pour beaucoup de mes patients les fêtes de fin d’année sont un stress majeur.  

Beaucoup  imaginent que leur poids va s’envoler.  Ces repas qui sont censés être des bons moments peuvent être gâchés par cette appréhension.

Mon rôle de professionnel de santé est d’être rassurant et de tout faire pour que ces repas restent synonymes de convivialité et de plaisir.

Il est important de savoir que lorsque l’organisme se retrouve en situation de surconsommation d’énergie, comme c’est le cas pendant les fêtes de fin d’année, les centres de la faim sont informés qu’un surplus  l’énergie a été stocké (graisse).
Ces centres de la faim vont donc enclencher des mécanismes de régulations : concrètement les jours suivant des excès la faim est fortement diminuée et notre appétit se tourne vers des aliments moins caloriques (légumes, laitages…). Cette régulation permet de perdre rapidement les éventuels kilos stockés pendant les fêtes. Rassurant n’est-ce pas ?


Toutefois cette régulation ne peut fonctionner que dans un cadre propice. En effet il n’est pas rare que les excès de noël jouent les prolongations sur tout le mois de janvier.

Voici quelques astuces permettant de créer ce cadre propice :


 - Ne laissez pas les boites de chocolats visibles. Nous sommes tous pareil l suffit de passer devant le boite pour en piocher un. Ranger les dans le placard que vous ouvrez le moins souvent.
Ne vous les interdisez pas pour autant. Gardez-les pour des moments vraiment plaisant (un petit chocolat à la fin du repas avec le café par exemple).

- Pensez à évaluer votre faim avant les repas. «comment ai-je faim ? ». Si votre faim est basse limitez –vous à de petites quantités. Je vous conseille également de visualiser mentalement les quantités qui vous paraissent suffisantes. « je pense qu’avec un bol de soupe, une tranche de pain, un petit morceau de fromage et deux clémentines je devrais être rassasié ». Vous remarquerez qu’en faisant cet exercice de visualisation nous visons souvent juste.

- Limitez votre consommation de boissons caloriques : jus de fruits, soda…mais aussi alcool. Les calories apportées par les boissons ne sont pas prise en compte par notre centre de régulation de la faim.
Florian SAFFER
Diététicien - Comportementaliste 

Partager cet article

Repost 0
Published by Florian Saffer - diététicien diététicien Bour - dans comportement alimentaire
commenter cet article

commentaires

Salles Forme Bordeaux 18/01/2012 11:47


Toujours difficile cette période de fin d'année, surtout que le début d'année est aussi difficile a se mettre au sport au vue des conditions climatiques de l'hiver...


Mais il faut tenir et ne pas changer ses habitudes.

 

approche comportementale
60 avenue du médipôle
38300 Bourgoin-Jallieu
0474283998

Le DVD

Articles Récents

Le livre sur la matrice ACT

Livre sous la direction de Kevin Polk et Benjamin Schoendorff comprenant un chapitre dédié à l'utilisation de la thérapie ACT dans les troubles alimentaires rédigé par Florian Saffer.
Livre dédié aux professionnels